Réunion Directory - Annuaire et Média des entreprises à la Réunion

Interview entrepreneur, rencontre avec Michel Thiers

Echange avec Michel Thiers, fondateur de ZOT CAR

Interview_Entrepreneur_OutreMer_Zot_Car_Location_Voiture_974

Pour Réunion-Directory, Michel Thiers a bien voulu partager sa vision et son quotidien de chef d'entreprise à La Réunion.


Quelles sont les différentes étapes de votre parcours professionnel qui vous ont aidé à devenir entrepreneur ? Comment avez-vous lancé Zotcar ?


J’ai toujours voulu être entrepreneur et créer depuis très jeune ! À l’adolescence, je me suis lancé dans le code en autodidacte.

J’ai ensuite intégré une école d’ingénieur où j’ai créé une première entreprise en 3ème année avec un ami, une application mobile, sorte de Facebook à la française. Cela nous a permis d’intégrer l’incubateur de Science Po. Nous n’avons pas réussi à lever de fonds et par conséquent de me suis retiré du projet.

Passionné de web et de technologie, j’ai intégré une entreprise de consulting, où j’ai pu conseiller notamment Dassault et d’autres grandes entreprises. La vie de salarié ne m’a pas plu, je suis donc parti à la découverte du monde et j’ai beaucoup voyagé durant cette période.

Le voyage porte conseil… Pour preuve à mon retour à Paris, le web me manquait et je suis retourné à ma passion : créer des applications web mais en mode entrepreneurial.

J’ai rejoins TV time, une application qui permet de tracker et d’échanger sur ses séries TV favorites, qui à l’époque ne comptait qu’un salarié : son fondateur ! J’étais donc le premier employé de l’entreprise. Nous avons réussi à avoir plus de 100 000 utilisateurs actifs sans investir un sous en marketing. Cela a bien fonctionné, tellement bien que Xavier Niel a été l’un des premiers investisseurs. L’entreprise a été ensuite rachetée par des américains.

Durant cette période, j’allais souvent visiter ma famille à La Réunion. À chaque fois, louer une voiture était un calvaire : soit pas disponible, soit trop cher, avec une expérience de location qui laissait à désirer.

Et en voyant toutes ces voitures de particuliers partis en métropole, stationnées et non utilisées sur le parking de l’aéroport, j’ai eu le déclic ! 

“C’est décidé, je rentre à la Réunion pour lancer ma boîte !”.

J’avais déjà le projet de me remettre à l’entreprenariat, avec ¾ idées dans le viseur mais celle-ci était déjà bien ancrée.

En août je rentre à La Réunion, et participe au Startup Weekend où je pitche Zotcar. L’engouement des participants pour le concept me conforte dans mon idée. Et là tout va très vite : je rencontre Sébastien Cohéalac une semaine après l’événement, il monte le dossier d’incubation à La Technopole et mi-octobre me voilà incubé !

J’ai passé les 6 mois suivants à développer le site internet et à convaincre les assureurs, puis j’ai ensuite lancé !


Quels enjeux voyez-vous pour demain ?


Je vois 3 grands enjeux d’avenir pour la Réunion (et pas seulement le marché de la location de voiture) : 

La mobilité : Nous sommes sur une petite île, et pourtant il y a près de 400 000 voitures avec une croissance du parc importante. Cela engendre des problèmes de circulation et malgré les grands projets, l’île n’est pas extensible. Dans ce contexte, la voiture doit devenir un outil de partage !

L’économie collaborative et la consommation en circuit court : De plus en plus d’entreprises se lancent sur ce créneau à La Réunion que ce soit dans le covoiturage, l’hébergement, la vente d'équipements ou l’échange de services. Une offre de valeur qui répond aux besoins du marché puisque déjà en 2016, plus d’un tiers des consommateurs français avaient déjà eu recours à l’économie collaborative (source : Parlement Européen). 

L’économie collaborative est d’autant plus importante à la Réunion qui est fortement dépendante des importations.

Que la Réunion prennent le virage du digital et ne le subisse pas ! On le voit dans le tourisme (comme d’autres secteurs, d’ailleurs), les acteurs locaux subissent une forte dépendance des géants américains. Pour preuve Airbnb faisait déjà entre septembre 2016 à 2017, 62 millions de chiffre d’affaires (Source : Dataville by Airbnb) . 

Imaginez aujourd’hui ! Booking et Expedia prennent aussi d’importantes commissions sur les hôtels. Il faut rapatrier la création de valeur à La Réunion, et je pense que nous en avons le potentiel ! Créer des applications mobiles, des sites de e-commerces, créer des entreprises technologiques qui rayonnent dans l’océan indien et ailleurs. Cela passe par le développement les compétences en local, et je pense les nombreuses structures actuelles le permettent que ce soit l’éducation, les incubateurs, etc.

Quels sont vos principaux défis pour Zotcar ?


Le premier grand défi c’est de changer les mentalités sur la location de voiture entre particuliers, favoriser l’autopartage sur l’île en utilisant le digital. 

Idéalement nous aimerions ne plus parler de location entre particuliers mais de location de voiture tout court. 

Le second défi pour Zotcar c’est de réussir à rayonner au delà de la Réunion et de s’internationaliser !

Michel Thiers, Fondateur de Zotcar
Consultez notre dernier guide sur la location de voiture à La Réunion.

#locationvoiture #ZotCar


Retour à la page "Interviews"