Réunion Directory - Annuaire et Média des entreprises à la Réunion

3 questions à Rémi Voluer

Rencontre avec Rémi Voluer fondateur de SEYES acteur majeur de la transformation digitale et premier incubateur privé de Startups à La Réunion 



Pour Réunion-Directory, Rémi Voluer a bien voulu répondre à 3 questions sur sa vie d'entrepreneur.


  • Que faudrait-il pour soutenir davantage votre filière ?

Sur l'amorcage des projets, à fortiori innovants, nous manquons d'infrastructure et d'aide opérationnelle et pragmatique.
Des lieux, des personnes qualifiées, des financements d'amorçage.C'est aux acteurs publics et privés de se saisir de la question, qui est un levier essentiel de développement du territoire, et de ses activités.

Je pense notamment à l'absence de fond d'amorcage et de réseau de business angels, qui est très préjudiciable.

Nous essayons d'apporter ces outils à notre échelle, mais accompagnons à ce jour - sur nos fonds propres - 5 porteurs de projets sur plus de 100 reçus chaque année. Que faire pour les autres ?

  • Pouvez-vous nous donner un exemple de collaboration fructueuse ?

Nous collaborons régulièrement avec de grandes entreprises pour accélérer leur transformation digitale. 
Cela amène à retravailler les outils et les process, en interne, et à développer de nouvelles sources de revenu et de croissance stratégique, en externe.

Un bon exemple est la création de l'Usine By CBO. 
Cette entité répondait à un besoin et à une vision de Eric Wuillai. Néanmoins, pour la construire, il fallait se projetter dans des process, des modes de fonctionnement très éloignés des modes de fonctionnement traditionnels de CBO. 

Il a été nécessaire de construire une entité autonome, tant financièrement que juridiquement, pérenne économiquement, qui s'est insérée de manière fluide dans le groupe CBO.
La vision et le soutien du dirigeant, de même que la collaboration du CODIR sont essentiels sur des sujets aussi transversaux. 

  • Comment êtes vous arrivé à la création d’entreprise?
Cela a toujours été un peu par défaut : dans l'absolu, peu importe le format entrepreneurial, l'essentiel était de vivre de ma passion et de réaliser mes ambitions.

Je suis arrivé à la Réunion il y a 11 ans, et le métier de chef de projet digital n'existait pas encore.

J'ai donc repris mon bâton de pèlerin pour évangéliser les clients, bâtir des projets ambitieux, et monter des équipes talentueuses à même de réaliser la transformation digitale du territoire réunionnais. 

L'objectif est simple : devenir un pôle d'excellence capable de rivaliser sur les marchés internationaux - avec les autres centres offshore dans le domaine de l'IT.J'aime imaginer et fabriquer des produits et services qui créent de l'emploi, améliorent la vie des gens et le monde dans lequel on vit.

On ne fait pas cela tout seul : pour réaliser des projets ambitieux, il faut bâtir des équipes larges, et se donner les moyens de réussir. 

En l'absence de réseau local et de support public ou privé, il était évident que nous devions créer notre entreprise, et gagner notre autonomie en travaillant pour des clients, à la fois à l'international où le marché a su nous faire confiance, et en local ou nous nous appuyons sur des clients visionnaire pour continuer à évangéliser et gagner notre légitimité.


Présentation de SEYES 

#digital #incubateur #interview #RemiVoluer #Seyes #startup


Retour à la page "Interviews"